Publié Le : ven, Sep 25th, 2020

Le Soudan a mobilisé les indemnités réclamées par Washington pour sa sortie de la liste noire

Le Soudan a affirmé avoir réuni le montant des indemnités réclamées par Washington dans le cadre d’un accord sur l’indemnisation des familles des Américains victimes des ‘attentats perpétrés en 1998 contre des ambassades des Etats-Unis en Afrique.

Des médias américains ont cité le montant total de 335 millions de dollars d’indemnités. Avec cet accord, a déclaré jeudi, le chef de la diplomatie soudanaise, Omer Gamareldin Ismail, en déplacement à Genève, le Soudan pourra plus facilement dire aux Etats-Unis, «retirez-nous de la liste des Etats soutenant le terrorisme et allons de l’avant».

Cette sanction qui remonte à 1993 est une entrave aux investissements pour le Soudan. Elle a été infligée au Soudan pour avoir hébergé le chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden. La crise s’est envenimée quand deux attentats, revendiqués par Al-Qaïda, ont été perpétrés en 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, faisant plus de 200 morts.

Washington avait alors accusé le Soudan d’avoir appuyé les auteurs de ces attaques et exigé des compensations financières pour les familles des victimes américaines, qui sont un préalable au retrait du pays de la liste noire.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>