Publié Le : mer, Juil 19th, 2017

La Cour constitutionnelle du Gabon annonce le report des législatives

La Cour constitutionnelle (CC) du Gabon a annoncé mardi 18 juillet, que les élections législatives auront lieu au plus tard en avril 2018, initialement prévues pour décembre 2016.

«Les élections des députés de l’Assemblée nationale doivent être organisées au plus tard au mois d’avril 2018», a fait part la Cour. Sa décision sur ce report avait été prise depuis le 11 juillet, mais n’était pas encore rendue publique.

La CC a motivé sa décision par «l’impossibilité de concilier le temps nécessaire dont les autorités compétentes doivent disposer pour faire aboutir le processus des réformes électorales» décidées par le dialogue politique.

L’initiative sur le report vient du Premier ministre Emmanuel Issoze-Ngondet qui avait saisi la Cour pour solliciter 24 mois de plus, le temps nécessaire, selon lui, pour appliquer les réformes électorales décidées lors du dernier dialogue politique.

Les élections législatives qui étaient initialement prévues pour décembre 2016 avaient déjà été décalées à deux reprises. La dernière échéance était fin juillet. Ainsi, les députés élus en février 2012 pour une période de cinq ans, resteront en place jusqu’à la tenue du scrutin.

Certains opposants, non surpris par cet ajournement sollicité par le gouvernement, accusent la CC d’être un instrument au service du pouvoir en place.

«Le cas de force majeure évoqué ne tient pas la route parce que le gouvernement avait tout le loisir d’organiser son dialogue en tenant compte du délai qui avait été fixé par la Cour», a martelé Guy Nzouba Ndama, ex-président de l’Assemblée nationale, devenu allié politique de l’opposant Jean Ping.

 

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>