Le président Adama Barrow au Sénégal pour sa première visite officielle

Pour sa première visite en qualité de président de la Gambie, le président gambien Adama Barrow est arrivé jeudi à Dakar, pour sa première visite officielle en tant que chef de l’Etat au Sénégal, où il a été accueilli par son homologue Macky Sall.

Ce premier déplacement officiel de trois jours de Barrow chez le voisin sénégalais, revêt plus d’un symbole. Ce pays l’avait accueilli après sa victoire à la présidentielle du 1er décembre dernier, contraint à l’exil par le refus de son prédécesseur, Yayah Jammeh, de lui céder le pouvoir.

Le 19 janvier, il avait prêté serment à l’ambassade de Gambie à Dakar alors que des troupes sénégalaises de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) pénétraient en Gambie pour faire pression sur  Jammeh qui a finalement cédé.

Adama Barrow a été à nouveau investi à Bakau, près de Banjul, le 18 février, jour anniversaire de l’indépendance de la Gambie et son arrivée au pouvoir a été fêtée par des milliers de ses compatriotes.

La présidence sénégalaise précise dans un communiqué diffusé mercredi, que « cette visite marque la nouvelle dynamique des relations entre les deux pays, suite au changement intervenu en Gambie ».

Selon ce communiqué, « elle traduit la volonté, fortement exprimée par les deux chefs d’Etat de renforcer les liens entre les deux pays pour en faire un modèle de coopération, de partenariat et de fraternité ».

Bien que les habitants des deux pays aient en commun des langues et des origines ethniques et familiales, sans compter les relations professionnelles et commerciales, les relations étaient tendues sous le mandat de Jammeh.

A l’exception de sa façade atlantique, la Gambie, ex-colonie britannique de moins de deux millions d’habitants, est totalement enclavée dans le Sénégal, ex-colonie française de près de 15 millions d’habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.