Le Maroc et la Côte d’Ivoire consolident leur coopération

Le Maroc a signé ce lundi à Abidjan avec la Côte d’Ivoire, quatorze accords de financement, dans plusieurs domaines, visant à renforcer sa présence dans ce pays qui constitué déjà la première destination de ses investissements extérieurs, selon la présidente du patronat Marocain, Mme Meriem Bensalah Chaqroun.

Le Roi Mohammed VI, en visite à Abidjan depuis le vendredi 24 février, et le président ivoirien Alassane Ouattara ont présidé la cérémonie de signature qui s’est tenue au petit palais de la république de Côte d’Ivoire.

Les deux pays ont mis en place depuis juin 2015 un Groupe d’impulsion économique (GIE).

« La Côte d’Ivoire est devenue, au cours de cette même période, la première destination des investissements extérieurs du Maroc, et les échanges commerciaux entre nos deux pays ont triplé », a déclaré Mme Bensalah Cheqroun, présidente du patronat marocain.

14 conventions ont été signées notamment pour « la mise en place du financement du projet +Hexagone+, faisant partie des projets prioritaires de la loi de programmation militaire 2016-2020 en Côte d’Ivoire ».

Les deux pays ont signé un accord sur le financement de l’acquisition de logements pour les militaires ivoiriens pour faciliter l’accès au logement de nombreux militaires.

En janvier, une mutinerie d’anciens rebelles intégrés dans l’armée avait paralysé plusieurs villes pour réclamer le paiement de primes et une villa pour chacun d’eux.

Le 9 février, les soldats des Forces spéciales ivoiriennes, une unité d’élite de l’armée, directement engagée dans la sécurité du président Ouattara, s’étaient mutiné pour réclamer des primes.

Les accords signés entre les partenaires du secteur privé du Maroc et de la Côte d’Ivoire ont atteint 420 milliards de francs CFA (641 millions d’euros) en 2016.

De nombreuses entreprises marocaines sont présentes en Côte d’Ivoire dans la cimenterie, le BTP, les sociétés d’assurance, l’informatique et le commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.