La réaction de Yahya Jammeh suite à sa défaite, saluée dans le monde entier

jammehLe fairplay électoral du président sortant, Yahya Jammeh, défait à l’élection présidentielle jeudi dernier en Gambie a été salué par la communauté internationale.

Le désormais ex-président qui a dirigé la Gambie pendant 22 ans, a reconnu vendredi soir, sa défaite à l’élection présidentielle de jeudi et a félicité le vainqueur, Adama Barrow, après l’annonce des résultats.

Devant les caméras, il a téléphoné à Barrow, le candidat vainqueur, et lui a dit: « Vous êtes le président élu de Gambie et je vous souhaite le meilleur ». Une réaction inattendue, saluée partout dans le monde.

Dans un communiqué, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry a félicité le Président Jammeh «pour avoir respecté les résultats et pour avoir accepté de transférer pacifiquement le pouvoir au président élu’’.

L’ONU par la voix de son secrétaire général Ban Ki-moon a salué « la commande de la Commission électorale indépendante qui a fait le nécessaire pour assurer que toutes les conditions soient mises en place pour une élection réussie ».

L’Union européenne dont la demande d’observation pour ces présidentielles gambienne a été refusée par les autorités de Banjul, a elle aussi, félicité la tenue de l’élection et la réaction des candidats.

Selon l’UE, « l’acceptation du président Yahya Jammeh du résultat est la preuve d’une démocratie forte en Gambie ».

Quand au Premier ministre canadien Stéphane Dion, il voit ainsi, « la Gambie franchir une étape importante de son histoire».

De son côté, Dlamini Zuma, la présidente sortante de la Commission de l’Union africaine, a salué « l’homme d’État Yahya Jammeh pour avoir gracieusement accepté les résultats de l’élection ».

YahyaJammeh, arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1994, élu en 1996 puis largement réélu tous les cinq ans depuis cette date, s’était pourtant dit certain d’une nouvelle victoire.

Quelque 890.000 électeurs, sur près de 2 millions d’habitants de ce pays enclavé dans le territoire sénégalais, avaient participé à l’élection présidentielle du 1er décembre dernier.

Le vainqueur de cette l’élection, Adama Barrow, candidat d’une plate-forme de l’opposition, est âgé de 51 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.