La nouvelle Constitution ivoirienne votée à 93,42%

oui-ciLa nouvelle Constitution de Côte d’Ivoire a été adoptée sans surprise, à 93,42% des suffrages exprimés lors du scrutin référendaire organisé  dimanche 30 octobre dans le pays, d’après les résultats globaux provisoires publiés mardi soir, par la commission électorale indépendante (CEI).

Le taux de participation qui était le principal enjeu du scrutin vu l’appel au boycott de l’opposition, est de 42,42% avec une énorme disparité entre le Sud, et le Nord du pays traditionnellement acquis au Président de la République ivoirienne Alassane Ouattara, initiateur et porteur du projet.

Peu après la clôture du scrutin dimanche, les opposants avaient annoncé un taux de participation qui ne devrait pas dépasser la barre des 7%.

Selon les chiffres rendus publics par le président de la CEI, Youssouf Bakayoko, au siège de l’institution à Abidjan, sur 2.678.601 électeurs qui se sont exprimés lors du vote, 2.480.287 ont opté pour le «oui», soit 93,42 % et 174.714 électeurs, soit 6,58% des votants ont dit «non» à ce nouveau texte. Il y a eu 15.234 bulletins nuls et 8366 votes blancs.

«La Commission électorale indépendante s’emploie à transmettre au Conseil constitutionnel, l’ensemble de procès-verbaux du déroulement du vote accompagné des pièces justificatives à mesure de leur arrivée… Il appartient donc, conformément à la loi, à cette juridiction de proclamer les résultats définitifs du scrutin“, a indiqué Bakayoko.

Pour le président ivoirien, Alassane Ouattara «l’objectif de la nouvelle Constitution est de doter la Côte d’Ivoire d’un acte constitutionnel plus moderne respectant les droits et devoirs de tous les citoyens».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.