Côte d’Ivoire : Financement de la lutte contre le sida

cnls11Au début de cette semaine, la ministre ivoirienne de la Santé, Mme Raymonde Goudou-Coffie, a rendu public le budget du plan stratégique de lutte contre le sida, estimé à 720 millions de dollars pour la période 2012 – 2015.

La prévalence du sida est de 3,7 % en Côte d’Ivoire. Mais, la visée du plan stratégique de lutte contre cette maladie est d’atteindre « zéro contamination, zéro discrimination, zéro stigmatisation et zéro décès lié au sida », a déclaré Mme Goudou-Coffie lors d’une réunion du Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS).

Plus précisément, le ministère de tutelle s’est assigné comme objectif, pour la période de ce programme, d’arrêter la progression du sida, de n’enregistrer aucune naissance d’enfant infecté par le VIH et de minimiser l’impact de cette maladie sur les populations et, particulièrement, les groupes les plus vulnérables. Le plan vise également de faire chuter la prévalence du sida à 1,8 % à l’horizon 2015 chez les 15 – 49 ans.

Toujours à propos des données épidémiologiques, le président ivoirien Alassane Ouattara, présent à cette rencontre, a rappelé que la prévalence du sida dans le pays a récemment connu une baisse, de 4,7 à 3,7 %. Celle-ci est due, selon le chef de l’Etat, aux importants investissements dans la lutte contre ce fléau. M. Ouattara a aussi rappelé au maintien de la vigilance par rapport à cette maladie, « sinon le prix à payer sera supérieur aux investissements que nous auront faits », a-t-il déclaré.

Il a  annoncé  un soutien d’un million de dollars aux efforts de collecte de fonds déployés par le Programme commun des Nations Unies pour le VIH/Sida (ONUSIDA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.