L’opposition choisit un candidat unique face à Yahya Jammeh

yayaL’opposition gambienne a décidé de partir en rang serré en présentant un candidat unique aux élections présidentielles de décembre prochain, pour affronter le président sortant, Yahya Jammeh, qui a l’intention de postuler pour un cinquième mandat.

Les délégués des sept partis de l’opposition réunis en convention à Banjul ont décidé de porter leur choix sur Adama Barrow, 51 ans, membre de la direction du Parti démocrate unifié (UDP), principale formation de l’opposition.

Barrow, un opérateur économique actif notamment dans l’immobilier, a obtenu 308 voix sur 487 lors du vote des délégués des différents partis venus des sept régions administratives de Gambie.

Les trois autres candidats – tous des leaders des formations de  l’opposition, Hamat Bah, Halifa Sallah et le Dr Lami Bojang se sont partagé le reste des suffrages.

Le futur candidat unique de l’opposition à la présidentielle s’est félicité que les opposants aient mis leurs différends de côté, « dans l’intérêt de ce pays», soulignant que «les Gambiens sont fatigués par 22 ans de mauvaise gestion de Yahya Jammeh».

L’opposition gambienne avait annoncé le 15 octobre qu’elle présenterait un candidat unique en décembre dans une rare manifestation d’unité contre Jammeh. Les signataires de l’accord avaient dit vouloir « mettre de côté leurs divergences dans l’intérêt suprême de la nation ».

Le président Jammeh, âgé aujourd’hui de 51 ans, dirige ce petit pays d’Afrique occidentale depuis 22 ans. Il a été investi en février candidat au prochain scrutin par son parti, l’Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (APRC).

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.