Zone UEMOA : Des taux d’intérêt très élevés !

Selon son dernier rapport de conjoncture, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a constaté une hausse des taux d’intérêt appliqués par les institutions financières de l’espace de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Ce sont, d’après ce rapport qui couvre la période 2008-2010, les banques nigériennes, béninoises et bissau-guinéennes qui sont les plus intransigeantes, avec des taux d’intérêts respectifs, de 11,38%, 11,34% et 10,75%. A l’autre bout du classement campe le Sénégal avec 7,3 % de taux d’intérêt précédé de la Côte d’Ivoire avec 7,35 %. Quoi qu’il en soit, ces taux d’intérêt restent très élevés. A titre de comparaison, ils sont de 70 % supérieurs à ceux appliqués dans certains pays du Maghreb à l’instar de la Tunisie. Ainsi, à la lecture de ces chiffres, on comprend mieux pourquoi les banques de la sous-région y soutiennent très peu la vie économique, à hauteur de 20 % seulement.

La BCEAO, quant à elle, justifie ce constat en pointant du doigt  la crise. Il y a « un renchérissement du crédit bancaire lié à la crise financière, qui a contribué à accroître les risques du marché, en plus de l’accroissement des besoins de liquidités des entreprises dans le contexte de baisse des recettes d’exportations consécutive à la crise », rapporte-t-elle. Cette situation pourrait, en corollaire, accentuer l’inflation que connaît déjà la zone UEMOA. Celle-ci n’a cessé d’évoluer en crescendo l’année dernière, notamment au dernier trimestre, passant de 1,9 % en Octobre à 3,9 % en Décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.