Méditerranée: des migrants tentent la traversée à partir de l’Egypte

egypte-migLe naufrage d’un navire de migrants en Méditerranée, près de Rosette, une ville sur la côte nord de l’Egypte, a fait mercredi au moins 42 morts, alors que 150 ont été secourus, les opérations de sauvetage se  poursuivant pour retrouver d’autres éventuels passagers de l’embarcation, selon des responsables de la police.

Parmi les victimes figurent des femmes ainsi qu’un enfant repêchés près de la petite ville de Matbouss, au nord de Rosette, au large de laquelle le navire a fait naufrage. Le bateau avait pris le large durant la nuit avec, à bord, des Egyptiens, Syriens, des Soudanais, des Érythréens et des Somaliens. L’embarcation a toutefois fait naufrage quelques heures plus tard, à 12 kilomètres de la côte.

Le Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl a appelé, dans un communiqué, à « fournir tous les soins nécessaires aux survivants » et à « poursuivre les  responsables du naufrage ». Selon le Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés, ces départs d’Egypte en bateau comptent pour environ 10% des arrivées en Europe. Il s’agit le plus souvent de vieilles  embarcations surchargées qui ne sont pas adaptées à la traversée de la Méditerranée,  mettant en péril la vie des migrants.

L’armée égyptienne avait annoncé mardi avoir intercepté 68 migrants à bord d’une embarcation qui devait entreprendre la traversée au large de la ville de Marsa Matrouh (nord-ouest). L’agence européenne de contrôle des frontières Frontex s’était inquiétée en juin du nombre grandissant de migrants qui tentent de rejoindre l’Europe dans une traversée « très dangereuse » à partir de l’Egypte.

En 2016, plus de 300.000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée pour se rendre en Europe, principalement en Italie, selon le HCR. Mais, plus de 10.000 migrants ont perdu la vie en Méditerranée depuis 2014, dont plus de 2.800 depuis le début de cette année, toujours d’après le HCR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.