Côte d’Ivoire: Retour triomphale des deux médaillés des JO de Rio

jo-brLes Ivoiriens ont réservé samedi un accueil triomphal aux deux champions de taekwondo, Cheick Sallah Cissé et Ruth Gbagbi qui ont décroché deux médaillés au Jeux Olympiques du Brésil 2016.

C’est au son de fanfare, qu’ils ont été accueillis par les ivoiriens massés tout au long de l’artère qui mène au palais des sports, et plusieurs membres du gouvernement qui ont troqué la veste pour le dobok, avec à leur tête le premier ministre Daniel Kablan Duncan qui représentait le Chef de l’Etat absent du pays.

Cheick Cissé Sallah junior a vécu samedi une journée spéciale, en paraissant devant une foule hystérique et des jeunes tout heureux de féliciter ce combattant en or. « C’est un très grand plaisir, on ne s’attendait pas à ce beau public. Nous sommes vraiment fiers et on va continuer de donner le meilleur pour la Côte d’Ivoire », a déclaré le champion ivoirien.

A ces cotés, Ruth Gbagbi est l’autre héroïne du jour s’est dit honorée d’être la première femme médaillée aux jeux olympique de l’histoire du pays, et a dédié sa médaille à toutes les femmes du pays. Elle a dit espérer que cette médaille soit un encouragement à la promotion du sport féminin dans le pays.

Une ambiance qui a incité le président de la fédération ivoirienne de taekwondo Daniel Bamba Cheikh d’exprimer toute sa fierté. «Je ne suis que bonheur. Nous sommes sur un nuage. Aujourd’hui, comme disent les Ivoiriens, c’est le jour de notre jour », a réagi Daniel Bamba dans le sillage de la mobilisation exceptionnelle des ivoiriens qui ont répondu à l’appel du ministère des sports et des loisirs.

Au palais des sports de Treichville où une cérémonie d’hommage leur a été réservée, Daniel Kablan Duncan a salué et félicité ces athlètes, au nom du président Ouattara, promettant que dès son retour au pays, le Chef de l’Etat les recevra officiellement les deux médaillés ivoiriens des J.O de Rio, leur staff technique, les membres de la fédération ivoirienne de taekwondo et du comité national olympique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.