L’ONU insiste sur un consensus autour du processus électoral en RDC

Mamadou DialloLe représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies en République Démocratique du Congo (RDC), Mamadou Diallo a lancé ce mardi, un appel aux responsables politiques du pays pour un consensus autour du processus électoral qui fait l’objet de tension politique dans le pays.

L’appel de Mamadou Diallo intervient à quatre mois de la fin du mandat du président sortant, Joseph Kabila et au moment où des ONG congolaises demandent l’intervention de l’ONU et de la communauté internationale. Lundi dernier, une coalition d’ONG congolaises a demandé à l’ONU de «retirer son soutien» à la Commission nationale électorale indépendante (CENI) qu’elle accuse de faire le jeu du pouvoir en place. Ce mardi, une ONG congolaise des droits de l’homme a exigé de la CENI la publication du calendrier électoral.

«Au-delà des questions techniques et logistiques, il faudrait que les acteurs politiques congolais de la majorité et de l’opposition puissent s’entendre pour s’écouter, discuter et trouver un consensus sur la façon dont ils veulent conduire le processus électoral au Congo et communiquer cette information à leurs partenaires», a déclaré à la presse le représentant spécial adjoint de Ban Ki Moon en RDC.

Diallo réagissait ainsi à la demande des ONG congolaises ayant appelé la Mission de l’ONU en RDC (Monusco) à «retirer son soutien» à la Commission chargée d’organiser l’élection présidentielle, dont la tenue avant la fin de l’année est devenue quasi-improbable.

Un consensus politique permettra à l’ONU de déterminer «le niveau, le rythme et la séquence» de son accompagnement au processus électoral, a expliqué Diallo, précisant néanmoins, que son organisation avait «un rôle d’accompagnement et de soutien mais pas de substitution aux institutions congolaises».

En RDC, le climat politique se crispe un peu plus à l’approche de la fin du dernier mandat constitutionnel de Joseph Kabila, fixée au 20 décembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.