RDC : La majorité appelle à manifester le 29 juillet

joseph-kabilaLa majorité au pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) a appelé ce mercredi à manifester le 29 juillet à Kinshasa pour soutenir le président sortant, Joseph Kabila.

Cette contre-manifestation se tiendra donc deux jours avant le rassemblement prévu par l’opposition pour exiger le départ du chef de l’État, dont le mandat prend fin cette année.

Selon la majorité présidentielle, la manifestation vise à «soutenir» l’appel au «dialogue politique national et inclusif» que propose le président Kabila, alors qu’un miracle semble désormais nécessaire pour que la présidentielle censée avoir lieu cette année se tienne à sa date initialement prévue par la Constitution.

Le 4 juillet, le «Rassemblement» une coalition de plusieurs forces d’opposition nouvellement créée en Belgique a appelé à des manifestations populaires sur toute l’étendue du territoire le 31 juillet pour exiger la tenue dans les délais constitutionnels de cette élection.

Au cours des dernières semaines, deux des principales forces de l’opposition ont fini par accepter le principe de s’asseoir à la table du «dialogue» que propose depuis novembre 2015, le président Kabila.

Cependant, les termes de ce dialogue de l’opposition et de la majorité restent néanmoins très éloignés. L’opposition insiste pour que le dialogue mène au départ du chef de l’État, quand la majorité défend le principe d’un report de la présidentielle et du maintien de Kabila au pouvoir.

Joseph Kabila est au pouvoir depuis 2001, et son second mandat s’achève le 20 décembre 2016. La Constitution lui interdit de se représenter, mais l’opposition, qui n’a jamais reconnu sa victoire de 2011 l’accuse de chercher par tous les moyens à contourner cet interdit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.