L’opposition en Côte d’Ivoire rejette le référendum sur la Constitution

civ-referendum-nouvelle-constitutionVingt-trois partis de l’opposition en Côte d’Ivoire avec le FPI en tête, ont dit non ce jeudi au projet du référendum sur une nouvelle Constitution, initié par le président Alassane Ouattara, dans une déclaration commune.

Dans ce document signé par les opposants lors d’une cérémonie à Abidjan, Les signataires «rejettent la procédure anti-démocratique, autoritaire et unilatérale du président pour la Nouvelle Constitution» et «invitent le président à faire preuve de sagesse en retirant purement et simplement le projet de référendum constitutionnel»,  selon le document.

L’une des grandes promesses de campagne du président ivoirien réélu en 2015, est la rédaction d’une nouvelle Constitution, l’ancienne étant reconnue par l’ensemble de la classe politique ivoirienne comme source de conflits.

Un comité d’experts pour sa rédaction a été mis sur pieds par Alassane Ouattara et des consultations sont organisées par le pouvoir pour la mise en commun de propositions des partis politiques et de la société civile. Le président Ouattara compte présenter le nouveau texte, courant septembre-octobre 2016.

De source proche de la présidence, en plus de la modification des conditions d’éligibilité source de tension, la création d’un poste de vice-président et d’un Sénat, la suppression du poste de Premier ministre ou l’établissement de calendriers électoraux immuables, sont à l’étude.

Les opposants demandent la «convocation d’une assemblée constituante» et critiquent de nombreux autres choix. «La nomination d’un vice-président vise en réalité à lui (Ouattara) permettre de choisir son successeur ce qui traduirait une dévolution monarchique du pouvoir», estiment-ils.

«La multiplication de nouvelles institutions, vice-présidence, Sénat, Chambre des rois, dans une période où le budget de l’Etat s’avère insuffisant pour faire face à l’amélioration du niveau de vie des populations, est anachronique », martèlent les opposants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.