Libye: L’UE travaille sur des projets de soutien du gouvernement Al-Sarraj

mogherini-libyeL’Union Européenne (UE) a assuré ce lundi qu’elle «travaille» sur des «projets concrets» pour appuyer aux plans économique et sécuritaire, le nouveau gouvernement d’unité nationale libyen.

Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de l’UE devaient profiter d’une réunion au Luxembourg, pour faire le point sur les récentes visites de responsables européens à Tripoli, où le gouvernement d’union de Fayez al-Sarraj, tente progressivement d’asseoir son autorité sur toute l’étendue du territoire libyen.

La Haute représentante de l’UE, Federica Mogherini a précisé ce lundi à Luxembourg, que les 28 vont mettre tout leur poids derrière le Premier ministre Fayez al-Sarraj, qui devait faire lundi soir, une intervention par  vidéoconférence.

L’intervention du premier ministre libyen sera suivie d’un dîner pour «travailler à identifier des projets (de soutien) concrets dans des domaines différents qui sont les priorités du peuple et du gouvernement libyens, que ce soit sur le plan économique, politique ou sécuritaire », a expliqué Mme Mogherini.

En une semaine, les ambassadeurs d’Italie, d’Allemagne, de France et de Grande-Bretagne ont regagné leurs postes à Tripoli pour marquer leur soutien au gouvernement d’union nationale, et l’Onu à l’origine de ce gouvernement d’union, s’est réinstallée dans la capitale.

Le vote de confiance du parlement de Tobrouk qui était prévu ce lundi mais qui a été ajourné, s’il est favorable, serait une avancée majeure pour ce gouvernement issu de négociations menées sous l’égide de l’ONU, qui a déjà obtenu le soutien de certaines milices mais aussi de la banque centrale ou de la compagnie pétrolière nationale depuis que le Premier ministre, Al-Sarraj est arrivé à Tripoli le 30 mars dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.