Ebola : La Sierra Leone appelle à la vigilance

ebola-vigilancePour les autorités Sierra-léonaises ont appelé les populations à plus de vigilance, pour empêcher la résurgence de l’épidémie Ebola sur le territoire.

«Seule la vigilance, mais pas la fermeture des frontières, permettra d’empêcher la propagation d’Ebola», a affirmé dimanche, le ministre sierra-léonais de la Santé, Abubakarr Fofanah.

Cette déclaration du ministre sierra-léonais qui refuse de fermer ses frontières intervient alors que l’OMS a établi que les nouveaux cas de contagion en Guinée et au Liberia voisins sont directement liés.

Le 31 mars dernier, une femme qui est rentrée au Liberia par la frontière guinéenne est décédée d’Ebola à Monrovia. Cette femme et ses trois enfants, dont deux, âgés de 5 et 2 ans, ont été depuis testés positifs au virus, étaient des proches d’un homme décédé d’Ebola le 21 mars dans la préfecture de Macenta, dans le sud de la Guinée, a révélé en fin de semaine dernière l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«La fermeture des frontières entre les trois pays n’est pas la bonne réponse à la menace d’Ebola»,  a déclaré dimanche le ministre sierra-léonais de la Santé à son retour d’une tournée d’inspection avec des responsables sanitaires à la frontière avec la Guinée.

« Nous avons constaté que tout était en place et nous maintenons une surveillance sanitaire constante sur l’entrée et la sortie de véhicules et de piétons sur notre territoire », a assuré le ministre Fofanah.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.