Soudan : Le président Béchir promet de lâcher le pouvoir en 2020

el-bechirLe président soudanais, au pouvoir depuis près de 27 ans, a affirmé qu’il quittera son fauteuil présidentiel en 2020, au terme de son mandat actuel, après avoir promis de ne pas se présenter aux élections de 2015.

«En 2020, il y aura un nouveau président et je serai un ex-président» a déclaré dans une interview diffusée ce jeudi sur la BBC, le président El-Béchir arrivé au pouvoir en juin 1989 à la faveur d’un coup d’état.

Ancien militaire, âgé de 72 ans, il a été réélu il y a un an à l’issue d’une présidentielle boycottée par l’opposition et très critiquée à l’étranger.

El-Béchir qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et génocide au Darfour, a déclaré que son travail était «épuisant» et qu’il ne se représenterait pas pour les élections de 2020.

Le Darfour, une région de l’ouest du Soudan est minée depuis 2003 par des violences entre les forces du gouvernement de M. Béchir et des insurgés qui se sentent ethniquement marginalisés par le régime, dominé par les Arabes.

Selon un bilan de l’Onu, le conflit a fait au moins 300.000 morts et près de 2,5 millions de déplacés au Darfour.

Des combats ont eu lieu depuis mi-janvier à Jebel Marra, une zone fertile au cœur du Darfour, poussant au moins 100.000 personnes à fuir d’après les Nations unies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.