Afrique du Sud : L’ANC rejette la destitution du président Zuma

zuma-ancLes députés sud-africains étaient invités à la demande de l’opposition, à se prononcer ce mardi, sur la requête de destitution du Chef de l’Etat, Jacob Zuma qui multiplie les scandales dans le pays depuis quelques semaines.

Grâce aux voix du Congrès National Africain (ANC), son parti au pouvoir depuis 1994 et qui continue en dépit de ces scandales de le soutenir au parlement, Jacob Zuma a pu encore une fois échapper au sort que voulait lui réserver l’Alliance Démocratique (DA) le principal parti de l’opposition mais minoritaire au parlement.

L’ANC a usé de son écrasante majorité au parlement pour rejeter la demande de destitution du président Zuma exigée par la DA, une destitution qui nécessitait au moins deux tiers des voix pour être adoptée.

« Le résultat du vote est le suivant: 143 voix en faveur de la destitution, 233 contre. La motion est donc rejetée », a indiqué le vice-président du Parlement, Lechesa Tsenoli, à l’issue d’un vote électronique des députés.

La demande de destitution du président Jacob Zuma, a été introduite après une décision de la Cour constitutionnelle rendue en fin de semaine dernière et dans laquelle, la haute juridiction accuse le chef de l’Etat de violation de la constitution et l’a condamné au remboursement d’une partie du montant des fonds publics engagés dans les travaux de rénovation de sa résidence privée dans son village natal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.