Publié Le : lun, Mar 7th, 2016

Bénin : Démarrage du dépouillement après un scrutin apaisé

benin-elecLes béninois se sont rendus aux urnes ce dimanche pour l’élection présidentielle qui s’est déroulée dans le calme sur toute l’étendue du territoire. Les bureaux de vote ouvert vers 7h le matin, ont fermé vers 16 het le dépouillement a commencé.

Mais le nom du successeur du président Thomas Boni Yayi, qui ne peut briguer un troisième mandat selon la Constitution du pays, ne sera connu que dans les trois prochains jours.

« Aucun incident majeur n’a été signalé » dans la journée, a précisé le général Mathieu Boni, un des responsables d’une plateforme de la société civile qui avait déployé sur le terrain plus de 3.000 observateurs pour cette élection.

Le dépouillement comme le prévoit la loi électorale, a lieu en public sous le regard attentif des représentants des principaux candidats, deux observateurs de la Cour constitutionnelle en plus de très nombreux électeurs revenus assister au comptage des voix en fin de journée, et n’hésitaient pas à demander à pouvoir vérifier chaque bulletin déclaré nul.

Avec une population estimée à environ 11 millions, le Bénin souffre du chômage, notamment chez les jeunes et de la corruption. Aussi la santé et l’éducation seront les principaux défis que devra relever le prochain président.

L’économie du pays peu diversifiée et dominée à 85% par le secteur informel, s’appuie essentiellement sur l’agriculture et le commerce de transit et de réexportation vers son voisin et principal partenaire, le Nigeria.

Pour ce premier tour de la présidentielle, 33 candidats sont en lice, dont le Premier ministre, Lionel Zinsou et deux des plus influents hommes d’affaires du pays, Sébastien Ajavon, « le roi du poulet », et Patrice Talon, « le roi du coton », font office de favoris.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>