Madagascar: hausse des frais de communications téléphoniques

comm-madagascarLes tarifs des communications téléphoniques à Madagascar ont été revus à la hausse pour les trois sociétés de téléphonie exerçant dans le pays, depuis le début de l’année, le gouvernement ayant augmenté la taxe d’accise.

Le plus gros opérateur de téléphonie applique déjà depuis la mi-janvier cette hausse qui varie de 3 à 10%, et les autres opérateurs mobiles informeront leur clientèle incessamment sur cette augmentation.

Au début de l’année, le ministre malgache des Finances et du Budget, François Marie Gervais Rakotoarimanana avait expliqué que « l’augmentation de la taxe d’accise est une des stratégies mises en œuvre par le gouvernement pour atteindre un taux de pression fiscale de 10,4% ».

Selon lui, le gouvernement de Madagascar a prévu de collecter 3.400 milliards d’Ariary, soit plus de 1,1 milliards de dollar au cours de l’exercice financier 2016, recettes douanières et intérieures comprises.

L’administration fiscale malgache présente la taxe d’accise comme « un impôt indirect » sur la vente ou l’utilisation de certains produits en particulier le tabac, l’alcool, mais le gouvernement a décidé d’augmenter également la taxe d’accise sur la communication.

« Le secteur de la téléphonie est en développement à Madagascar parce que son chiffre d’affaires a augmenté de trois fois durant les dix dernières années, de 207 milliards d’Ariary à près de 700 milliards actuellement », a soutenu Jean Andriamaro Rakotomalala, le président de l’autorité de régulation des Technologies de Communication (ARTEC).

A Madagascar, les entreprises de téléphonie contribuaient déjà à hauteur de 30% de leurs revenus aux recettes de l’Etat. Elles étaient assujetties à 20% de la TVA et 10% de leurs revenus, selon l’organe régulateur.

D’après les données auprès du ministère des postes des télécommunications et des nouvelles technologies (MPTNT), pour la migration vers la quatrième génération 4G, les entreprises de téléphonie ont injecté environ 25 millions de dollars au budget de l’Etat de Madagascar en 2015.

Environ 10 millions de cartes SIM ont été distribuées par ces trois sociétés de téléphonie à Madagascar, se classant au 10e rang de pays de l’Afrique en matière de téléphonie mobile avec un taux de couverture tout service confondu, d’environ 60%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.