Afrique du Sud : augmentation du taux de base d’un demi point

South African, New Bank NotesLa banque centrale sud-africaine a augmenté ce jeudi, son taux directeur d’un demi-point, malgré des menaces de récession, les risques de forte inflation à la suite de la chute vertigineuse de sa monnaie depuis un an.

« Compte tenu de la détérioration des perspectives d’inflation », la banque centrale « a décidé d’augmenter le taux de base d’un demi-point à 6,75% », a annoncé à Pretoria son gouverneur, Lesetja Kganyago.

Cette décision, très attendue, intervient après une augmentation d’un quart de point du taux directeur en novembre 2015.

Les prix vont à nouveau grimper en raison notamment de la forte baisse de la devise nationale. « Le rand s’est déprécié de 13,5% face au dollar » depuis mi-novembre, a précisé le gouverneur. Sur un an, la chute est encore plus vertigineuse et atteint 30%.

Le secteur minier, poumon de l’économie sud-africaine avec environ 40% des exportations, « reste sous pression en raison de la baisse des prix des matières premières et de la faible demande », a expliqué M. Kganyago.

L’Afrique du Sud subit notamment de plein fouet le ralentissement de la demande de la Chine, son premier partenaire économique.

Dans ce contexte, les perspectives d’emploi « demeurent sombres », a reconnu le gouverneur, dans le pays le plus industrialisé d’Afrique avec un taux de chômage supérieur à 25%.

« Une augmentation du taux de base va inévitablement avoir un prix en terme de croissance et d’emplois », a réagi Raymond Parsons, un professeur à l’école de commerce de l’Université sud-africaine du Nord-Ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.