Afrique du Sud : Zuma annule l’augmentation des frais de scolarité des universités

zumaLe président sud-africain Jacob Zuma a annoncé ce vendredi qu’il annulait l’augmentation des frais de scolarité des universités pour l’année 2016, après plusieurs jours de manifestations estudiantines qui ont pratiquement, paralysé les universités de tout le pays.

« Nous sommes tombés d’accord sur le fait qu’il n’y aura aucune augmentation des frais de scolarité en 2016 », a indiqué le président Zuma à l’issue d’une réunion avec les leaders de la contestation, dans une allocution télévisée depuis le siège du gouvernement, où des milliers de manifestants s’étaient rassemblés ce vendredi.

En principe, Zuma devait s’adresser directement à la foule rassemblée devant le siège, mais ce rassemblement à l’instar de celui devant le parlement a dégénéré et la police a dû disperser certains manifestants à coups de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogènes.

« Les discussions se poursuivront sur des problèmes plus larges que les frais de scolarité. De nombreux problèmes ont été soulevés et devront être suivis, comme l’éducation gratuite, l’indépendance des universités et le racisme », a poursuivi le Président.

Les étudiants ont commencé à manifester la semaine dernière dans tout le pays, protestant contre l’augmentation des frais de scolarité qui empêchera, selon eux, les plus pauvres d’avoir accès à l’enseignement supérieur.

Mercredi, un groupe d’étudiants manifestants avait affronté la police devant le parlement, et deux jours avant ils avaient procédé à la fermeture de trois universités.

En proie également au chômage, les étudiants dénoncent plus généralement le manque d’opportunités d’emploi dans un pays, où la moitié des jeunes est sans emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.