Tanzanie : D’intéressantes perspectives sur la mine de Nachingwea

gisement-tanzanieIMX Resources Ltd, contrôlant à 85% la vaste propriété Nachingwea de 6800 km2 dans le sud-est de la Tanzanie, a converti en ressources indiquées 62% des ressources du gisement Shimba à plus forte teneur de graphite dans son projet Chilalo.

L’actualisation des ressources de Shimba, renfermant du graphite sans contaminants avec des paillettes longues de 5mm et même d’un centimètre, a entrainé une augmentation de 24% du volume total de graphite contenu dans le projet.

Cela marque une importante avancée à Chilalo et confirme la robustesse du gisement, levant ainsi le risque lié à sa mise en valeur avant même l’étude de préfaisabilité prévue en novembre 2015, a expliqué, le 13 octobre, Phil Hoskins, CEO de la compagnie d’exploration australienne.

« Les ressources indiquées à forte teneur consolide notre confiance que Chilalo peut devenir un projet de production low-cost du graphite à paillettes », a-t-il ajouté.

Le gisement Shimba renferme 9,2 millions de tonnes de ressources minérales titrant 10,7% de carbone graphitique total (TGC) pour 984 100 tonnes de graphite contenu, et englobe une zone de forte concentration de plus de 5% de TGC.

La compagnie listée sur ASX, qui s’est retirée dernièrement de la bourse de Toronto, a scellé, sur le projet Chilalo, un mémorandum d’entente avec Ningbo Foreign Trade Co. Ltd. Par cet accord, elle devra fournir à la compagnie chinoise au moins 25 000 tonnes de concentré de graphite par an pendant cinq ans.

IMX Resources Ltd détient à 100% le projet Chilalo, contenu dans la vaste propriété Nachingwea qui comprend également le projet Ntaka Hill sur nickel et celui de Kishugu sur l’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.