Gabon : Nouveau contrat avec Maurel&Prom.

maurel-prom-gabonL’Etat gabonais a renouvelé sa confiance en la société française Maurel & Prom en signant avec elle un nouveau contrat d’exploration. Pour les dirigeants de la société française, cette acquisition permettra de répondre aux nouveaux objectifs de développement du secteur pétrolier du Gabon.
Grâce à ce nouvel accord, la République gabonaise verra sa participation aux bénéfices de l’exploitation des ressources pétrolières rééquilibrée en sa faveur, principalement à travers une participation portée à 20% sur le permis d’exploitation et à une augmentation de la redevance minière proportionnelle.
Maurel & Prom a promis aux autorités gabonaises de se montrer plus exemplaire sur le plan de sa responsabilité sociétale. C’est-à-dire qu’elle a pris l’engagement de veiller au développement et au bien-être des populations qui vivent dans l’environnement où elle est implantée.
Ce contrat intervient alors que le secteur pétrolier gabonais connaît des secousses liées à l’affaire Total Gabon. Il s’agit d’un litige entre les autorités du pays et la compagnie Total. Celle-ci a reçu de la part du gouvernement, depuis la semaine dernière, un avis de recouvrement et de redressement fiscal.
Le Gabon est resté le seul pays de production de la société Maurel & Prom après la cession d’un champ en Colombie et le spin-off de MPI, son ancienne filiale nigériane. La société est toutefois active dans l’exploration des hydrocarbures dans huit pays dont quatre africains, y compris le Gabon.
La société française bénéficie d’une zone de prospection de six mille cent mètres carrés et de cinq autorisations d’exploitation pétrolière exclusives sur une période de vingt années, voire même plus. Ce permis constitue donc une belle opportunité d’affaire pour Maurel & Prom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.