RDC: démission de l’abbé Malumalu, président de la Céni

malu-maluL’abbé Apollinaire Malumalu a abandonné samedi dernier ses fonctions à la tête de la Céni, la Commission électorale nationale indépendante, évoquant des problèmes de santé comme la raison de cette décision qui intervient à 13 mois des futurs présidentielles dans le pays.

Dans un communiqué publié le jour même, le president Joseph Kabila a dit prendre acte de la décision du père Malumalu.

Le prêtre de Butembo est en effet malade depuis un certain temps. Il s’est d’abord rendu en Afrique du Sud pour ses soins, avant d’aller les poursuivre aux Etats-Unis.

Même si déjà on scrute l’horizon pour connaitre l’oiseau rare qui pourra succéder au père Malumalu, sa démission aura sans nul doute des répercussions sur l’organisation des élections attendues, et notamment le respect du calendrier présenté par la Céni, un calendrier qui ne pourra pas être respecté.

En 2006, l’homme avait organisé des élections somme toute acceptables et différentes de celles trop controversées de 2011, qui avaient été organisées sous la direction du pasteur Daniel Mulunda.

Il a donc été rappelé pour conduire les échéances 2015-2016. Apollinaire Malumalu avait fait d’abord l’objet de quelques suspicions au sein de l’opinion, avant d’être accepté.

Le problème aujourd’hui c’est le respect des dates constitutionnelles pour les élections. Ce débat a récemment amené à l’éclatement de la majorité, où certains ténors accusent le président Kabila de manœuvrer pour rester au pouvoirs au delà des règles constitutionnelles en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.