Afrique du Sud : Plus de 100 milliards pour racheter Sab Miller

sab-millerAnheuser-BuschIn Bev a annoncé une offre d’achat formel sur Sab Miller valorisant le numéro deux mondial de la bière et leader en Afrique à environ 68 milliards de livres (104 milliards de dollars).

SAB Miller a aussitôt annoncé que son conseil d’administration, en dehors des représentants de son plus gros actionnaire, Altria, avait rejeté l’offre. « Cette offre sous-évalue très sensiblement SAB Miller, son empreinte unique et inégalée, et ses perspectives », a expliqué la compagnie britannique dans un communiqué annonçant son refus.

Altria, qui détient 26% de SAB Miller, a en revanche apporté son soutien à l’opération, qui représente une prime de 44% par rapport au cours de SAB Miller le 14 septembre (date de début des rumeurs entourant l’opération, confirmées aussitôt par des communiqués émis par les deux entreprises).

Proposant 42,15 livres par action en cash (avec une alternative en actions pour les deux principaux actionnaires de SAB Miller), AB In Bev a confirmé avoir auparavant tenté en septembre deux approches informelles à 38 et 40 livres.

« Compte tenu de la grande complémentarité géographique et du portefeuille de marques d’AB In Bev et SAB Miller, le groupe combiné aurait des opérations dans pratiquement tous les grands marchés de la bière, y compris dans les régions émergentes à forte croissance telles que l’Afrique, l’Asie, l’Amérique centrale et du Sud. Le nouveau groupe générerait 64 milliards de dollars de chiffre d’affaires », a précisé AB In Bev dans son communiqué.

La fusion ferait naître un colosse de la bière, brassant environ un tiers de toute la bière consommée à travers le monde, et serait un pas supplémentaire dans la consolidation d’une industrie déjà très oligopolistique, les quatre leaders (AB InBev, SAB Miller, Heineken et Carlsberg) brassant déjà plus de la moitié de la bière du monde.

Numéro un mondial, AB In Bev est très présent en Amérique, notamment via la célèbre marque Budweiser. Il est notamment leader aux Etats-Unis, au Brésil et au Mexique et numéro trois en Chine.

Né en Afrique du Sud à la fin du 19ème siècle, SAB Miller est le fruit du rachat en 2002 de Miller Brewing Company, numéro deux aux Etats-Unis, par South African Breweries, dont le siège avait été délocalisé quelques années plus tôt au Royaume-Uni. Le groupe est très fort en Afrique, mais dispose aussi d’une solide présence en Amérique latine et en Asie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.