Congo : Le projet de Constitution soumis à référendum le 25 octobre

congo-presidentLe projet de nouvelle Constitution qui devrait permettre au président congolais Denis Sassou Nguesso de se représenter aux présidentielles de 2016, sera soumis à référendum, le 25 octobre, a annoncé lundi soir, le gouvernement de Brazzaville.

« Au terme d’un débat enrichissant », le Conseil des ministres a décidé « d’adopter avec amendements, le projet de loi portant Loi constitutionnelle », indique un compte-rendu officiel du Conseil des ministres.

« Le référendum sur le projet de loi constitutionnelle est convoqué pour le dimanche 25 Octobre 2015 », ajoute le texte, précisant que la campagne en vue de cette consultation populaire s’étendra du 9 au 23 octobre prochain.

« Si elle est adoptée par le peuple congolais, la nouvelle Constitution donnera naissance à une Nouvelle République », ajoute le Conseil des ministres.

Au nombre des modifications, la nouvelle Constitution ramènerait la durée du mandat présidentiel de 7 ans à 5 ans, et le mandat du chef de l’État est renouvelable deux fois, au lieu d’une fois.

Conformément aux recommandations du dialogue national de juillet – qualifié de farce par l’opposition – le projet de nouvelle constitution abaisse à 30 ans (contre 40) l’âge minimum pour être candidat à la magistrature suprême en faisant disparaître l’âge maximal de 70 ans, inscrit dans la Constitution de 2002.

Sassou, 72 ans cette année, cumule déjà plus de trente ans d’ancienneté à la tête du pays. Il a dirigé le Congo à l’époque du parti unique, de 1979 jusqu’aux élections pluralistes de 1992, qu’il avait perdues. Revenu au pouvoir en 1997 à l’issue d’une violente guerre civile, il a été élu président en 2002 et réélu en 2009.

La Constitution actuelle lui interdit à double titre, de se présenter à la prochaine présidentielle qui devait avoir lieu mi-2016 en ce qu’elle limite à deux le nombre des mandats que peut exercer un chef de l’État et interdit à toute personne âgée de plus de 70 ans de postuler à la présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.