Togo : Faure à fond derrière les Paysans

Samedi dernier, à Dapaong, à environ 650 km au Nord de Lomé, s’est tenu la cérémonie de clôture du 3ème Forum National du Paysan Togolais (FNPT). Cette cérémonie a été présidée par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, en présence de Soumaila Cissé, président de la Commission de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine), des ministres du gouvernement togolais, ainsi que d’une délégation du Burkina Faso. Elle a été l’occasion pour les producteurs de présenter les engagements pris et de faire un premier bilan à l’issue de cette troisième édition.

Ainsi, les producteurs se sont engagés à mieux s’organiser pour augmenter la production et à s’impliquer davantage dans la commercialisation des produits sur les marchés locaux et sous-régionaux. Ils ont demandé au gouvernement d’accroître la  disponibilité des terres cultivables ainsi qu’un effort sur le coût des intrants (semences et engrais). Concient que la hausse du coût des matières première constitue une pression supplémentaire sur les ménages à revenus modestes, Faure Gnassingbé aurait donné des instructions à son gouvernement afin de se mobiliser sur ces grands sujets agricoles.

Soumaila Cissé de l’UEMOA a également signé une convention de financement de  plus de 6 millions de dollars US avec Mr Ewovor, ministre togolais de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, pour l’étude et l’aménagement de 1000 hectares de terres à Diapaong à des fins agro-sylvo-pastorales et halieutiques. Un programme de construction de magasins de stockage des produits céréaliers sera également financé pour un coût de 200 000 dollars US. L’UEMOA contribuera également pour 500 000 dollars US, toujours en faveur du monde rural, à la restauration et à la préservation des parcs de l’Oti, de Kéran et Mandouri. Elle procèdera également à la mise en service de 300 forages équipés de pompes à motricité humaine à plus de 4 millions de dollars US.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.