Guinée Conakry : Une économie en reconstruction.

Quelques mois seulement après son élection, M. Alpha Condé a procéder le 22 février dernier au lancement des travaux de reconstruction du chemin de fer reliant Conakry la capitale à Kankan, la deuxième plus grande ville du pays. Ce projet en collaboration avec  Vale, la deuxième plus grande entreprise minière au monde entend contribuer au développement économique et social du pays à travers la création de plusieurs milliers d’emplois.  Action importante quant on sait que cette ligne dirigée par l’Office National des Chemins de Fer de Guinée n’était plus opérationnelle depuis 1995, gênant la liaison entre plusieurs villes du pays ainsi que l’accessibilité à l’ensemble de la sous-région.

De plus, le Chef de l’Etat a annoncé la modification prochaine du code minier de la Guinée Conakry par le gouvernement. Selon ses propos, M. Alpha Condé a soutenu que son pays est un scandale géologique dont les ressources n’ont jamais profité à la population. En outre, il a déclaré que les sociétés minières en Guinée ne décideront plus d’elles mêmes l’exploitation des richesses du sous-sol guinéen tout en informant l’opinion nationale du fait que les recettes de l’exploitation minière entreront directement dans les caisses du trésor public pour soutenir les efforts de développement local. C’est ainsi, selon le président, que le gouvernement pourra construire des infrastructures scolaires, des hôpitaux, créer des emplois et payer au mieux les fonctionnaires.

L’économie guinéenne retrouve aujourd’hui un nouveau visage après tant de difficultés éprouvées les années antérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.