Niger : Une bombe larguée par un avion tue 36 personnes

36 personnes ont trouvé la mort, après l’explosion d’une bombe larguée par un avion « non identifié » dans la localité d’Abadam, un village du sud-est du Niger, frontalier avec le Nigeria, a indiqué l’armée nigériane. Le drame s’est produit dans l’après midi de mardi 17 février 2015. 27 personnes ont également été blessées au cours de cette explosion. Les victimes, prenaient part à une cérémonie funéraire d’un responsable préfectoral.  

bombardier

L’on apprend des élites du village cités dans une dépêche de l’AFP, que la bombe, larguée par « un avion non identifié », est tombée près de la mosquée d’Abadam, un village divisé par un cours d’eau dont une partie se trouve au Nigeria et l’autre au Niger. Seule la partie nigérienne d’Abadam a été touchée par la bombe.

Même si aucune autorité ne s’est encore prononcée sur cet incident mortel, l’on apprend que ce n’est pas la première fois qu’une bombe soit lâchée par un avion « non identifié » et tue des gens au Niger. D’après un élu de Bosso, une première bombe était tombée « il y a trois jours » sur le village de Gamgara, également situé à proximité de Bosso, « faisant un mort ».

L’armée nigérienne et Tchadienne,  mobilisées à la frontière nigéro-nigériane pour lutter contre le groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, « excluent toute responsabilité » dans le largage de la bombe, ont affirmé deux élus locaux. Ces opérations meurtrières, n’ont toujours pas été revendiquées. Mais, la présence de la secte islamiste dans les frontières du Niger avec le Nigéria, font croire aux populations que les bombardements sont l’oeuvre des insurgés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.