La Côte d’ivoire fait face à une épidémie de choléra

L’année 2015 a débuté avec une mauvaise situation sanitaire en Côte d’Ivoire. Les autorités sanitaires du pays, déjà confrontées à maîtriser l’épidémie d’Ebola, font aujourd’hui face à une nouvelle épidémie de choléra. Selon les derniers bilans, plusieurs dizaine de cas  et décès ont déjà été enregistrés.

cholera

A  Divo, au centre-Ouest de la Côte d’Ivoire, les derniers statistiques sanitaires font été de 5 morts sur 28 cas enregistrés. L’information a été confirmée par le conseiller régional et municipal de Divo, Koné Vazoumanan. Même si ce dernier rassure que la situation est sous-contrôle à Divo, il n’en demeure pas moins que quatre personnes sont actuellement en observation, apprend-on.

Les principaux communes touchées par l’épidémie de choléra selon la Direction Générale de la Santé, sont entre autres les communes de Koumassi, Port-Bouët, Marcory, Yopougon et Attécoubé avec comme épicentre, « l’île Boulay » où des pêcheurs ghanéens exercent.

Au mois de novembre 2014, la Direction générale de la santé, avait annoncé , avoir déjà recensé 137 cas avérés de choléra et neuf morts.

Les autorités locales des  zones affectées par l’épidémie, justifient la propagande du choléra en Côte d’Ivoire, par la consommation des eaux de puits souillés. A Dovi, le préfet de la région, Pkan Droh Joseph, a d’ailleurs ordonné la fermeture de ces puits.

Et, en attendant des solutions au problème de choléra, l’on apprend que les populations vont être approvisionnées en eau  grâce à l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.