Gabon : Arrestation pour détournements de deniers publics

Un haut responsable du gouvernement gabonais a été arrêté et placé en détention, accusé d’avoir détourné d’importantes sommes débloquées par l’Etat pour financer des projets de développement dans le pays.Il s’agit de Jeannot Kalima, l’actuel secrétaire général du ministère des Mines de l’industrie et du tourisme au Gabon. Mais l’affaire remonte  au temps du feu président Omar Bongo Odimba.

jeannot-kalima

A l’époque, le gouvernement avait lancé l’initiative dite des « fêtes tournantes », qui consistait à célébrer chaque année la fête nationale dans une région différente.  C’était surtout l’occasion de mettre en œuvre un programme d’investissements en infrastructures et équipements  pour la région concernée, soit un budget d’environ 50 milliards de FCFA.  M. Kalima était chargé de la gestion de ces sommes, en tant que directeur de cabinet de l’ancien  ministre des Travaux publics.

Aujourd’hui, ce haut fonctionnaire  est accusé d’avoir failli dans la gestion de 595 millions de FCFA. « Tous ces fonds n’ont pas été utilisés  aux fins demandées », estime la procureure de la république, Sidonie Flore Ouwé. « Si les charges retenues contre lui sont confirmées, M. Kalima encourt la réclusion criminelle à perpétuité», a-t-elle ajouté.

L’arrestation de M. Kalima a eu lieu grâce à un vaste audit des finances publiques lancé en début d’année par le gouvernement, et qui a permis de déceler d’importants détournements de  deniers publics. Dans l’affaire  dite des « fêtes tournantes », on estime que sur 500 milliards de FCFA alloués en dix ans, plus de 400 milliards ont été détournés.

Plusieurs autres personnalités politiques suspectées d’avoir participé à ces détournements sont actuellement  auditionnées.

Rappelons que les « fêtes tournantes » ont été radiées de la politique du gouvernement après l’arrivée au pouvoir de l’actuel président Ali Bongo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.