Guinée Bissau : Importants fonds pour se relier au barrage de Kaleta

Grâce au barrage hydroélectrique de Kaleta en construction dans le cadre de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), la Guinée Bissau s’attend d’ici une année à une nette amélioration de ses problèmes énergétiques. En effet, à partir d’août 2015, ce barrage commencera la livraison régulière d’énergie électrique à ce pays et pourra couvrir jusqu’à plus de 30% de ses besoins, a indiqué vendredi le directeur général des ressources hydrauliques de la Guinée-Bissau, Inussa Baldé. Mais pour se connecter au barrage de Kaleta, qui se trouve en Basse Guinée (Guinée Conakry), la Guinée Bissau devra construire une ligne de 219 km de câbles haute tension. Pour ce faire, le pays a besoin d’une somme de 100 millions d’euros, soit plus de 65 milliards de francs CFA.

kaleta
L’information a également été communiquée par Baldé Inussa, qui est en même temps le représentant du ministre bissau-guinéen des Ressources naturelles auprès de l’OMVG. « Pour cela, un appel d’offres international sera lancé à partir du mois d’octobre prochain pour permettre au pays de lever les fonds nécessaires », a-t-il déclaré, ajoutant que l’« Union Européenne et la Banque mondiale sont prêtes à soutenir l’initiative ».

Créée en 1978 par quatre pays ouest-africains, à savoir la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée-Conakry et le Sénégal, l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie a pour objectif de répondre aux besoins en énergie, en sécurité alimentaire et en communication dans ces pays concernés. En plein régime, le barrage de Kaleta produira environ 900 000 KWh par année. Il fournira à la population bissau-guinéenne de l’énergie à 32 francs CFA le KW alors que celle fournie actuellement par la Compagnie de l’Electricité et de l’Eau de la Guinée-Bissau (EAGB) est facturée à 300 F CFA le KW.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.