Tchad : Prêt de Proparco à la SGT

La banque Société Générale Tchad (SGT) vient de recevoir un prêt de 12,5 millions d’euros de la part de Proparco, filiale de l’Agence française de développement (AFD). Cette somme est destinée à soutenir le financement des entreprises tchadiennes, ainsi qu’à encourager le crédit hypothécaire auprès des particuliers.

sgt

Par ce prêt, Proparco (Promotion et Participation pour la Coopération économique) s’investit davantage dans la promotion du secteur privé au Tchad, « pays où les ressources longues se font rares ». Ce financement servira ainsi « à renforcer   les capacités locales de financement dans les secteurs phares tels que la construction, le commerce, l’agro-alimentaire, les médias, les télécommunications et l’hôtellerie », a indiqué Marie-Hélène Loison, chargée des opérations de Proparco.

   Cette institution financière a été créée en 1977 dans le but de promouvoir les investissements privés dans les pays pauvres ou émergents. Présente dans près de 70 pays à travers le monde, cette société a octroyé 850 millions d’euros de prêts en 2013. Ces financements ont notamment servi à augmenter les revenus des Etats concernés, à hauteur 429 M € par an, et à créer plusieurs milliers d’emplois. Elle finance également les projets dans le domaine des énergies renouvelables, et de la protection de l’environnement

   La SGT, filiale bancaire française de la Société Générale, est la deuxième banque du Tchad, avec environ 40.000 clients. Elle se démarque par la variété des services et des produits qu’elle offre à sa clientèle, tels que le « mobile banking » et la carte VISA. Implanté dans un pays où le taux de bancarisation n’est que de 5 %, la SGT ambitionne de couvrir l’ensemble du territoire tchadien en 2016. Aussi, ne ménage-t-elle aucun effort, pour étendre son réseau d’agences dans le pays, notamment dans les zones rurales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.