Rwanda : Inauguration d’un barrage hydroélectrique.

barrage_hydroelectriqueUn  barrage hydroélectrique a été  inauguré jeudi   sur la rivière Rukarara, dans le sud du Rwanda. Doté d’une capacité de 2,2 MW, il servira à alimenter une population de plus 30.000 personnes.
Cet ouvrage est  le fruit  d’un projet  du gouvernement  rwandais  qui  a reçu l’appui financier de l’Union Européenne. Il  sera d’un très grand secours pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME) du  sud du Rwanda  qui,  jusque là  étaient confrontées à un grand déficit énergétique.  Il en va de même pour des milliers de foyers. Désormais, grâce aux deux turbines  du barrage  de  Rukarara, qui produiront chacune 1,5MW,  l’électricité  y sera  fiable, et surtout moins chère.
Selon Silas Lwakabamba,  ministre  rwandais   des Infrastructures,  ce barrage devrait aider à  réduire  la consommation du  bois,  principale  source d’énergie  au Rwanda. En effet,  environ 93% de la population rurale du pays se sert bois de chauffage. Il existe toutefois, de nombreux barrages hydroélectriques qui produisent de l’électricité, qui est en grande partie distribuée dans  la capitale Kigali et ses environs, mais seulement  5%  de la population  rwandaise l’utilise.  Cette  situation  qui  entraîne  un  gros déficit énergétique à l’échelle nationale, est l’un des défis majeurs  du gouvernement rwandais qui  ne ménage  aucun  effort pour diversifier les sources d’énergie du pays. Les autorités  investissent surtout  dans les énergies renouvelables qui, selon les prévisions officielles,  assureront  70% de la consommation d’énergie  au Rwanda en 2020.
L’inauguration  du  barrage de Rukarara  vient à point nommé, dans une période où  de nombreuses  régions  rwandaises  sont  sujettes à de fréquentes coupures d’eau et d’électricité. Il représente une avancée significative, même  si  plusieurs milliers  de Rwandais peinent à sortir de la pénurie énergétique dans d’autres régions du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.