Niger-Gabon : Echanges et perspectives.

issoufou-librevilleA l’issue d’une visite officielle de quarante-huit heures à Libreville, le chef d’Etat nigérien a rencontré son homologue gabonais pour discuter sur l’état de leur coopération et, par la même occasion, en déceler les perspectives d’avenir.
Parmi les points centraux développés par ces deux hommes d’Etats, figurent l’accord de coopération de 1983 qui lie les deux pays et celui relatif à la sécurité dans la sous-région.
Pour le premier point, il a été question d’analyser les possibilités de sa reprise afin qu’il constitue une base pour les prochains accords de partenariat. Quant au second, il se rapporte à la problématique de la sécurité, vu que le terrorisme a pris de l’ampleur dans la sous-région.
Les deux chefs d’Etat ont abordé la crise en Centrafrique. En proie aux violences depuis le déclenchement du coup d’Etat en mars 2013, ce pays de l’Afrique centrale peine  à retrouver la voie de la paix et de la stabilité. Une situation dont les pays voisins sont menacés par un risque d’extension de la crise, surtout qu’elle a pris une allure de conflit intercommunautaire.
En plus des sujets abordés plus haut, les présidents gabonais et nigérien se sont penchés sur les questions économiques et ont convenu de s’entraider afin de mieux valoriser leurs ressources nationales. Ainsi, le but d’une telle initiative vise non seulement de créer de l’emploi et d’absorber le chômage, mais également de s’engager à l’amélioration des conditions de vie de leurs  populations, et au  développement économique et social de leurs pays.
Selon des sources proches, au terme des échanges entre les deux chefs d’Etat, de grands projets ont été initiés et prendront forme, prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.