Afrique Australe : L’énergie solaire gagne du terrain

energie-rsdAlors que l’Afrique centrale, forte de ses cours d’eau, a toujours opté pour l’hydroélectricité, l’Afrique australe s’oriente progressivement vers le solaire qui pourrait être une solution partielle à son besoin d’électricité. En effet, l’Afrique du Sud vient de lancer le Touwsrivier, sa plus importante centrale solaire qui a été conçue pour produire 44 MW et sera opérationnelle en deux phases. La première est limitée à une production de 22 MW, avec des travaux en cours pour atteindre la capacité maximale prévue.
Selon les représentants de Soitec, l’entreprise chargée du dossier, le site sera finalisé au cours de cette année. La décision de lancer la centrale est tactique  permettant ainsi, de générer des revenus dans l’optique d’un autofinancement des travaux en cours.A ce jour, seulement 60% des travaux de réalisation ont été effectués.
De son côté, le Zimbabwe a également annoncé l’entame des négociations avec des investisseurs pour la construction de deux centrales solaires de capacité de 100 MW chacune. La directrice de l’autorité de régulation de l’énergie a affirmé que si les négociations suivaient correctement leurs cours, les travaux devraient probablement commencer en 2015. Le besoin en énergie ne cesse de croître, avec la croissance de la population et un élan de développement, ce pays devrait faire face à une demande de plus en plus grande.
Les besoins en énergie pour le Zimbabwe sont de 2200 MW alors qu’il n’en produit qu’un peu plus d’un millier. Les anciennes centrale vieillissent, le niveau d’entretien reste faible et les investissements ne sont pas à la hauteur de la demande. Bien que l’électricité solaire demeure plus coûteuse que l’hydroélectricité, elle ne reste pas moins une alternative à exploiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.