Tchad : Harmonie entre Foncier et TIC

girafe2Du nom de GIRAF 2, le nouveau logiciel de gestion informatisée et sécurisée de requêtes d’acquisition foncière permet au Tchad d’évoluer considérablement dans la mise en œuvre de sa réforme foncière, entamée il y a deux années.
GIRAF 2 est conçu pour accéder à l’information en temps réel. Autrement dit, il gère toute la procédure liée au traitement de l’information, depuis la requête introduite par un individu pour acquérir un titre foncier jusqu’à l’obtention de ce dernier. En clair, il est adapté aux besoins spécifiques et à la législation tchadienne pour mieux servir les intérêts des propriétaires fonciers au Tchad.
Ainsi, il constitue un rempart contre la corruption ou des phénomènes d’injustice qui peuvent souvent entraver l’authenticité des biens fonciers acquis par les personnes.
En outre, il se présente comme une formule magique dans la mesure où il permet de résoudre les conflits entre les usagers et les agents de l’administration publique. De sources judiciaires, environ 80% des dossiers en instance de jugement devant les tribunaux tchadiens se rapportent aux problèmes fonciers.
Ce constat explique pourquoi l’Etat tchadien a entrepris depuis 2012 de nombreuses actions en vue de « moderniser ses Domaines et Cadastre ». Dans cet ordre, un guichet unique des affaires foncières a été créé une année après en 2013, pour sécuriser tous les documents en rapport avec la question foncière.
Enfin, sur le plan juridique, un nouveau Code domanial sera bientôt adopté, précisément au cours du mois d’avril, et permettra de fixer les principes fondamentaux applicables dans les domaines de l’urbanisme et de la construction.
La réforme foncière au Tchad avance avec rapidement, ce qui constitue une véritable révolution dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.