Sénégal : Double financement de la BOAD

port-autonome-dakarAu cours de cette semaine, la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a procédé au financement du Port autonome de Dakar et de la Société africaine de transformation, de reconditionnement et de commerce (SATREC). La première structure a reçu lundi un montant de 20 millions de dollars sous forme de prêt. Quant à la seconde, elle a bénéficié mardi de 8 millions de dollars sur base d’un contrat.
Pour ce qui est de la plateforme portuaire, ce financement sera destiné à la réalisation du projet d’approfondissement du chenal d’accès et de reconstruction du wharf pétrolier. Ce qui, selon le bailleur de fonds, devrait rendre ce port plus compétitif et augmenter son trafic de 25 % d’ici 2016. Pour cause, le Port autonome de Dakar sera à même d’accueillir des navires nécessitant un tirant d’eau de 13 m au minimum.
Concernant son contrat avec la SATREC, la BOAD a pour objectif de soutenir l’importation du lait en poudre dans le pays de la Teranga. Pour ce faire, l’institution financière sous-régionale s’est associée, dans le cadre d’un montage financier, à Bank of Africa (BOA). C’est ainsi que ce prêt a pu être mis à la disposition de la société sénégalaise. En dehors de ce premier versement, la BOAD a octroyé un prêt de 2 millions de dollars en supplément à la SATREC. Mais les termes de ce dernier financement n’ont pas été dévoilés.
Dans la même journée, les deux banques se sont liées dans le cadre d’un partenariat. Il a été précisé, par voie de communiqué, que « les deux institutions décident d’instituer entre elles des rapports étroits de coopération en vue d’accroître l’efficacité de leurs actions de développement en faveur des membres communs » dans l’espace de l’UEMOA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.