Besoin d’aides en Centrafrique

0000000000000000000000000De sources concordantes, le chaos qui règne en République centrafricaine nécessite que des mesures urgentes soient prises en faveur, surtout, des populations victimes des exactions  commises sur le territoire.

En effet, depuis la conquête du pouvoir par la Seleka, le pays va de mal en pire car chaque jour qui passe, entraîne impunément avec lui, son lot de tueries en série, de viols, des déportations et tortures.

S’ajoutent à cette crise, les violences interreligieuses qui ont instauré un climat de terreur en raison des atrocités qui y sont liées. Environ quatre-cents mille personnes se déplacent vers les églises, les mosquées ou encore les forêts où elles trouvent refuge. De plus, la situation humanitaire ne cesse de se dégrader. Un rapport de l’UNICEF montre que près de cinq-cents mille personnes vivent dans une situation critique de sous-alimentation.

Sur le plan sécuritaire, l’anarchie règne et les autorités ont du mal à contrôler le pays ainsi que les mouvements qui s’y déploient. C’est dans ce contexte qu’il a été décidé de mettre sur place une Mission de paix des Nations Unies en Centrafrique. Bien que la résolution ait déjà été adoptée par le Conseil de sécurité, le nombre de soldats ,soit 560, semble insuffisant pour répondre aux besoins de la  protection des Centrafricains

Même si la France est réticente par rapport à une implication d’envergure dans la crise centrafricaine pareille à celle dont elle a fait preuve au Mali, on ne peut  ignorer que sans aide internationale, le désordre et le chaos ne peuvent disparaître pour une réelle stabilité en République de la Centrafrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.