Publié Le : mer, Oct 17th, 2018

Côte d’Ivoire : Mouvements de contestations après la victoire du RHDP aux élections locales

Des mouvements de contestations et des actes de violence ont accompagné la proclamation des résultats des élections locales en Côte d’Ivoire, remportées par le parti au pouvoir.

La coalition au pouvoir (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP) sort largement en tête du scrutin de samedi, remportant plus de 90 municipalités, contre 51 aux indépendants et 47 pour le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ancien allié du RHDP passé dans l’opposition, selon les résultats quasiment complets.

Cependant, trois jours après les élections locales du 13 octobre, des violences et des contestations se poursuivaient dans le pays après la publication des résultats provisoires.

«C’est scandaleux ! Les chiffres qui ont été communiqués par la CEI ont été fabriqués», a indiqué Georges Philippe Ezaley, le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), à Bassam, dont les partisans ont bruyamment manifesté leur mécontentement dans la cité balnéaire pour contester la victoire du candidat du RHDP.

Dans le nord-est du pays, ce sont des partisans de l’autre candidat du PDCI, Serge Yvon Vremen qui ont marché lundi sur le siège de la CEI locale à Bondoukou. Ils accusaient les responsables locaux de cette institution d’avoir inversé des chiffres en faveur du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, candidat du RHDP déclaré vainqueur.

D’autres mouvements similaires ont éclaté à l’issue des premiers jours du décompte, confirmant l’avance du RHDP sur le PDCI, devancé par des candidats indépendants, majoritairement issus des deux formations politiques. Au moins cinq personnes sont mortes lors d’incidents en lien avec les élections municipales et régionales en Côte d’Ivoire.

En congrès lundi, le PDCI  a dénoncé «les manipulations frauduleuses et éhontées» qui ont émaillé ces scrutins.

Faisant l’objet de vives critiques, la CEI n’avait pas encore réagi au lendemain des contestations. En raison de ces incidents, la CEI a par ailleurs, annoncé la reprise du scrutin dans la commune de  Port-Bouet, à Abidjan et à Facobly dans l’ouest du pays

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>