Publié Le : mar, Juil 10th, 2018

Afrique du Sud : Le fils de l’ex-président Zuma inculpé pour corruption

Duduzane Zuma, fils de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma, a été inculpé lundi pour corruption dans un scandale lié à la famille d’hommes d’affaires Gupta qui était également à l’origine d’autres scandales financiers ayant précipité la démission de Zuma père en février dernier.

Agé de 34 ans, Duduzane Zuma est accusé d’avoir participé en octobre 2015 à une rencontre au cours de laquelle, Ajay, un des trois frères Gupta (une famille d’origine indienne) accusés d’avoir profité de leur proximité de l’ex-président Jacob Zuma pour infiltrer l’appareil d’Etat et obtenir de juteux contrats ou des avantages indus, a proposé le poste de ministre des Finances au vice-ministre Mcebisi Jonas, en contrepartie de sa soumission et d’un bakchich de 600 millions de rands (près de 42 millions de dollars).

Ces allégations ont été rejetées en bloc par Ajay Gupta et Duduzane Zuma. Ce dernier va d’ailleurs plaider non coupable, a fait savoir son avocat, Rudy Krauss qui a déclaré à la presse que son client est «innocent», précisant que «c’est ce que nous allons plaider» à la prochaine audience fixée au 24 janvier 2019.

A l’issue d’une brève audience ce lundi, un tribunal de Johannesburg a remis Duduzane Zuma en liberté sous strict contrôle judiciaire et en échange d’une caution de 100.000 rands (6.500 euros).

Selon l’unité d’élite de la police judiciaire sud-africaine (Hawks), Duduzane Zuma est contraint de pointer deux fois par semaine au Commissariat de police et a dû rendre ses deux passeports «de façon à assurer sa présence au tribunal».

En outre, il doit comparaître jeudi devant un autre tribunal pour avoir causé la mort accidentelle de deux personnes au volant de sa voiture en 2014.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>