Publié Le : mer, Oct 25th, 2017

CEDEAO : La monnaie unique ne sera pas prête en 2020

En dépit des «progrès sur la convergence macro-économique», l’échéance de 2020 voulu par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour d’adoption d’une monnaie unique, ne sera pas respectée, a annoncé ce mardi le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel De Souza.

A l’ouverture d’un sommet des chefs d’Etat de l’organisation sous-régionale à Niamey sur la monnaie unique, en présence des présidents nigérien Mahamadou Issoufou, ivoirien Alassane Ouattara, ghanéen Nana Akufo Ado, nigérian Muhammadu Buhari et togolais Faure Gnassingbé, Marcel De Souza a déclaré que «les résultats sont faibles» malgré les «progrès sur la convergence macro-économique», assurant par conséquent, que «nous ne pouvons pas aller en 2020 à la monnaie unique».

Le président de la Commission de la CEDEAO est revenu sur la feuille de route qui devait aboutir à la création de cette monnaie unique dans les Etats de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit entre autres, de « l’harmonisation des politiques monétaires» entre les huit monnaies de la CEDEAO et «l’institut monétaire», prélude à une Banque centrale commune.

Il a aussi fait remarquer que «de 2012 à 2016, aucun de nos pays n’a pu respecter de manière continue les critères de premier ordre du programme de convergence macro-économique».

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a alors suggéré que cette monnaie soit mise en «circulation à partir de 2020» dans les pays «qui sont techniquement prêts», comme c’est le cas en Europe avec l’euro.

Selon le président Issouffou, «l’adhésion» des autres Etats pourrait se faire «au fur et à mesure», évitant ainsi que «les remises en question répétitives des dates de l’avènement» de cette monnaie unique puissent «installer un scepticisme dans l’esprit» des populations ouest-africaines.

Créée en 1975, la CEDEAO regroupe aujourd’hui 15 pays totalisant 300 millions d’habitants qui utilisent des monnaies différentes.

Les présidents du Niger et du Ghana avaient été mandatés en 2013 pour «coordonner» la marche vers la monnaie unique de la CEDEAO et une «task force» avait été créée en 2014 pour les guider.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>