Mali : Les femmes modestement représentées

Mali-2013-04-Kadiatou-femmes-Konna-620x350Alors que se préparent les prochaines échéances législatives et communales au Mali, la problématique de la participation effective des femmes ainsi que celle de leur représentativité au sein des instances de décision sont loin d’être résolues.

En effet, après plus d’une vingtaine d’années de pratique démocratique, les résultats en la matière restent « modestes ». A titre d’exemple, lors des dernières élections communales, seulement 3248 femmes, sur un total de 13537, ont pu se glisser parmi les cinq premiers noms sur les listes de partis, de groupements de partis ou d’indépendants. Quant aux législatives, on retrouve 15 élues sur 220 ; ce qui représente un pourcentage assez faible par rapport à celui des hommes dans l’Assemblée.

Selon une source proche du dossier, les chiffres et pourcentages sont alarmants : les femmes ne constituent que 10% des députés à l’Assemblée nationale, 9% des conseillers communaux et pour couronner le tout, sur 703 communes, uniquement 8 sont dirigées par des personnes de sexe féminin.

Même si de nombreux programmes et politiques ont été réalisés,le phénomène de marginalisation persiste et les difficultés qui se rapportent à la participation et à la représentativité des femmes vont de plus en plus croissants au point d’entraver la démocratie au Mali.

En dépit de leur majorité numérique et de leur forte capacité de mobilisation en politique, la vie publique et politique reste un domaine difficile d’accès pour les Maliennes. Il est donc recommandé aux nouveaux dirigeants de se pencher sur cette problématique  pour que les valeurs démocratiques, si chères au Mali post-crise, soient prônées au profit de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.