Nigeria : Un incident déplorable pour Globacom

glo-nigeriaUn événement malheureux est survenu, vendredi 23 août dernier, dans les locaux de Globacom à Abuja, la capitale nigériane. Il s’agit d’un incendie dont les dégâts « se chiffrent à plusieurs centaines de milliers » de la monnaie locale, à savoir nairas.

Selon des témoignages, l’incendie qui a démarré faiblement après la fermeture du bureau des agents du service à la clientèle, s’est peu à peu agrandi et n’a finalement pas pu être maîtrisé par les secoureurs.

C’est une grande perte tant pour l’opérateur que pour sa clientèle, également pour ses fonctionnaires.Pour le premier, le degré de la perte peut se situer au niveau de la disparition des documents administratifs ou de son matériel informatique, là où sont très certainement enregistrées toutes les données de ses clients. Quant à ces derniers, du fait de cet incident, la satisfaction de leurs besoins en matière de communication se verra limitée, du moins juste le temps que Globacom trouve et propose des solutions intermédiaires. Enfin, pour ce qui est des fonctionnaires, il s’agit d’une situation qui se présente comme une menace pour la sauvegarde de leurs emplois.

Ainsi, bien que pour le moment, les circonstances de cet incendie ne soient pas encore déterminées,  l’énormité de ses conséquences peut déjà être mesurée.

En guise de biographie,Globacom est le leader de services mobiles au Nigeria. Du fait de la dynamique de ses services, l’opérateur de la télécommunication vise à être reconnu comme le plus grand et le meilleur réseau mobile en Afrique.

En clair, l’incendie risque de fortement entraver les objectifs de la boîte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.