Nigéria : fournir de l’eau au Delta du Niger

Nigéria fournir de l’eau au Delta du NigerLa semaine dernière, le Représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Bishmu Timilsina, a annoncé le financement d’un projet ayant pour objectif d’approvisionner en eau les zones rurales du Delta du Niger. Cette initiative sera soutenue non seulement par l’UNICEF mais également par l’Union Européenne (UE).

Pour rappel, le Delta du Niger est un vrai paradoxe : riche en matières premières et, en particulier, le pétrole, sa population est très pauvre. Cette situation a souvent donné lieu à des tensions entre le gouvernement central et les autochtones. Quand l’Etat ne peut intervenir de manière suffisante, des partenaires extérieurs se mobilisent pour le Delta du Niger. Dans ce cadre, l’UNICEF et l’UE ont consenti à verser 20 millions d’euros, soit 25 millions de dollars américains, pour ce projet de fourniture en eau.

Prévue pour une période de 5 années, cette initiative vise, en clair,  à favoriser l’assainissement dans les communautés ciblées. Celles-ci habitent dans les Etats d’Akwa Ibom, Bayelsa, Cross River, Delta et Edo, les principales zones sur lesquelles ce projet se développera. Ce qui est positif dans tout cela, c’est que les communautés sont les propres actrices de ce projet : en collaboration avec le gouvernement, elles contribueront à hauteur de 30 % à sa concrétisation. Le reste, 70 % donc, sera assuré par l’UNICEF et l’UE.  Une telle manière de procéder favorisera, à coup sûr, le développement humain des membres des différentes communautés bénéficiaires.

Cependant, les partenaires extérieurs du Nigéria ont été très clairs : les versements se feront suivant les engagements des Etats bénéficiaires. Autrement dit, en cas de non respect des clauses de ce contrat, les bailleurs de fonds que sont l’UNICEF et l’UE seront en droit de se retirer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.