Ghana : ‘’Hope City’’, une ville high-tech à construire

Ghana Hope City une ville high-tech à construireLe Ghana se lance dans une nouvelle aventure technologique. Le gouvernement a décidé de créer une ville high-tech avec pour ambition d’y abriter la plus haute tour d’Afrique. La ville sera baptisée Hope City, la ville de l’espoir, et se situera à la périphérie de la capitale Accra. Selon les premières estimations, la réalisation de ce projet nécessitera un investissement de 10 milliards de dollars. La structure de l’investissement sera dominée par deux principaux partenaires à savoir RLG Communication et le gouvernement ghanéen. Au cœur de la ville de l’espoir, trônera une tour de 270 mètres comme symbole. A terme, la ville permettra de créer près de 50.000 emplois. Accra caresse le rêve de faire de cette ville le point de départ d’une société dominée par la connaissance et le savoir faire technologique, afin de jouer un rôle de premier plan dans l’économie mondiale. Les projections urbaines prévoient un environnement pouvant accueillir près de 25.000 habitants dans la cité de l’espoir. Bien plus qu’une simple percée technologique sur le continent, les autorités ghanéennes pensent que ce projet devrait stimuler l’investissement en général. L’objectif inavoué du gouvernement est que les acteurs privés prennent la relève pour doper et soutenir la croissance du pays, en effet, la technologie demeure pour l’heure un secteur très dynamique.

Le Ghana est le deuxième pays à se lancer un tel défi ; le Kenya étant le premier dans la construction d’une cité high-tech. Cette dernière a été baptisée technopole de Konza technology city et nécessitera un investissement total de 14,5 milliards de dollars. La durée des travaux est évaluée à 20 ans et la ville de Konza technology city sera fin prête d’ici 2033. Bien plus que la ville de l’espoir, cette cité devra créer près de 200.000 emplois et héberger des milliers d’entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.