Bénin: un partenariat porteur de projets fluctueux.

Bénin un partenariat porteur de projets fluctueux.La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO vient d’accorder un prêt d’une valeur de plus de 10 millions de dollars au Bénin. Ce, en vue de la réalisation de travaux de pavage et d’assainissement dans quelques villes, précisément au niveau des communes. L’accord de prêt a été signé mardi dernier par le président de la Banque, Bashir Ifo, et le ministre de l’Economie et des Finances, Jonas Gbian. Améliorer le cadre de vie en urbanisant les communes éligibles, telle est la finalité du projet de pavage de rues et d’assainissement des communes. Heureux d’accompagner les efforts de développement du Bénin, le président de la BIDC a souligné que ce projet permettra d’améliorer l’environnement urbain, l’hygiène ainsi que l’assainissement des zones concernées : ce sera  un moyen de rendre fluide la circulation dans lesdites villes et de renforcer leurs capacités en matière de gestion des infrastructures urbaines. M. Bashir a par ailleurs indiqué que ce nouvel apport de sa Banque porte à plus de 163 millions de dollars le total de ses engagements au Bénin pour un ensemble de vingt projets. Reconnaissant pour cette sollicitude de la BIDC à l’égard du Bénin, le ministre de l’Economie et des Finances espère que la réalisation des infrastructures prévues aidera à la création d’un environnement favorable à la promotion des petites et moyennes entreprises et à l’emploi des jeunes.

Autant, qu’elle contribuera au relèvement du niveau de service des infrastructures routières et à l’amélioration des conditions de transport des personnes, des biens et des services. La satisfaction des deux partenaires, à savoir le Bénin et la BIDC, se justifie par l’idée que ce prêt permettra de reléguer au rang de vieux souvenirs les difficultés d’insalubrité et de voies impraticables rencontrées par le premier. Jonas Gbian promet que la contribution de l’Etat à la réalisation du projet, soit plus d’un million de dollars hors taxe du budget national et environ 31 000 dollars provenant des communes bénéficiaires, sera libéré à temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.