Mali : une assistance humanitaire supplémentaire

La Commission de l’Union Européenne a annoncé lundi sa décision d’augmenter son assistance humanitaire au Mali. Cet Etat est doublement frappé par une crise politico-militaire dans sa partie nord et une crise alimentaire affectant bien des pays sahéliens. En clair, Bruxelles va apporter une enveloppe de 20 millions d’euros (25 millions de dollars américains) en supplément de ses participations antérieures. Ce financement permettra la distribution d’aliments et d’eau, l’amélioration de l’accès aux soins médicaux et aux installations sanitaires ainsi que la fourniture d’abris en faveur des Maliens les plus vulnérables. Cette catégorie, essentiellement constituée d’enfants, de femmes et de personnes âgées, présente, en plus, des besoins de protection. Le même budget y concourra également. Cette aide sera particulièrement orientée vers le Nord, région malienne sous contrôle de divers groupes armés rebelles. L’importance de l’Union Européenne est indéniable au cœur de cette crise humanitaire. Avant même la prise de l’Azawad par les insurgés touaregs, la Commission européenne manifestait déjà sa solidarité aux milliers de Maliens victimes de la crise alimentaire. C’était l’année dernière.

Après la Corne de l’Afrique, le Sahel avait connu, à son tour, une sécheresse sans précédent. Comme si cela n’était pas suffisant, des bruits de bottes se sont fait entendre quelques mois plus tard. Résultat : sans compter les 4,6 millions de personnes affectées par les difficultés alimentaires, 400 000 ont dû se déplacer. La moitié de cette dernière population, soit 200 000 âmes, s’est réfugiée dans les différents pays frontaliers, où d’autres nécessiteux subissaient déjà la faim à l’instar du Niger. Une situation des plus complexes. Dans ces moments de douleur, l’Union Européenne a été présente. Avec ce dernier décaissement, elle porte sa contribution à la crise malienne à un total de 101 millions d’euros  (125 millions de dollars américains).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.