Libéria : un nouveau plan d’aide du FMI

Le Fonds Monétaire International (FMI) a décidé lundi de soutenir financièrement un programme d’aide destiné au Libéria. Ce budget sera orienté vers la reconstruction de ce pays ouest-africain. Le FMI a disponibilisé une enveloppe de 78,9 millions de dollars américains pour le Libéria. De ce montant, Monrovia va directement toucher 11,3 millions de dollars américains. Cette ligne budgétaire est censée contribuer aux efforts de reconstruction fournis par l’actuel gouvernement. Il faut noter que le Libéria a connu la guerre pendant plusieurs années avant la mise en place d’institutions démocratiquement élues à partir de 2006. C’est grâce au travail des nouvelles autorités que le Libéria a regagné peu à peu la confiance des bailleurs de fonds internationaux. Ainsi, le FMI a noté que « la croissance économique a été robuste » et souhaite vraisemblablement que cela se poursuive dans ce sens. Ainsi, l’institution de Bretton Woods a demandé au gouvernement libérien d’amorcer certaines réformes visant à lutter contre la pauvreté et à pourvoir de l’emploi à l’ensemble de la population en général et aux jeunes en particulier. En outre, le FMI recommande à Monrovia de limiter ses dépenses et sa dette extérieure ainsi que de fournir encore plus d’efforts de transparence économique. Pour ce qui est des versements restants (67,6 millions de dollars américains), le FMI ne pourra les effectuer qu’après avoir vérifié si le plan de réformes établi a été respecté par le gouvernement libérien. Le FMI est un des principaux partenaires du Libéria.

En 2008, cette institution avait débloqué 1 milliard de dollars américains pour soutenir un plan quadriennal de réformes économiques dans cet Etat. Cette feuille de route a pris fin l’année dernière. Deux ans plus tard, la dette libérienne avait été allégée de 4,6 milliards de dollars américains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.